EINSTEINPLUS OFFERT POUR LA PREMIÈRE FOIS EN FRANÇAIS


Une adaptation francophone de l’école d’été intensive EinsteinPlus connaît un beau succès à Trois-Rivières au Québec!

Plusieurs enseignants du Québec et de l'Alberta sont retournés sur les bancs d’école l'espace d'une semaine pendant la première édition de l'école d'été du Cercle scientifique EinsteinPlus tenue au Cégep de Trois-Rivières en juillet dernier.
 
D’après Simon Lévesque et Johanne Thibeault, enseignants au Cégep de Trois-Rivières et coordonnateurs de l’école d’été, le succès obtenu est dû en grande partie au soutien de l’Institut Périmètre. Le cégep, partenaire de l’Institut Périmètre dans ce projet, a aussi pu compter sur le soutien financier du Gouvernement du Québec.
 
L’équipe du Québec s’est rendue à trois reprises à l’Institut Périmètre pour y vivre la version originale de l’école d’été EinsteinPlus. Elle a pu ainsi s’en inspirer pour en faire une adaptation francophone. 
 
Gabrielle Dionne, Dominique Lajoie, Maryse Lajoie et Olivier Mathieu, du Séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières, ont été les animateurs de cet atelier. Comme dans sa version anglophone, des conférenciers de renom ont été invités à discuter avec les participants, et ceux-ci ont pu expérimenter des activités, prêtes à servir en classe.
 
Le succès est aussi attribuable à l’esprit de camaraderie des participants, à la disponibilité de l’équipe locale et à la qualité des sorties touristiques. Les participants sont repartis émus d’avoir vécu une semaine si intense, autant en apprentissage, en découverte qu’en échanges entre pairs.
 
Lors d’une activité de consolidation, les enseignants en science du secondaire qui ont participé à l’école d’été ont pu relever sa pertinence.
 
Jolyane Damphousse, de Trois-Rivières, a déclaré ce qui suit à propos des activités pratiques : 
« Les activités de réalité virtuelle et augmentée m’ont permis d’en apprendre sur ce sujet qui m’intéresse depuis longtemps. Ça a répondu à un besoin pour moi. Le cercle réflexif était vraiment intéressant et pertinent, on a vraiment pu échanger sur nos pratiques en classe et ça nous a tous été très utile. »
 
Roxanne Lemay, de Montréal, a apprécié que l’élève soit au centre des préoccupations de l’atelier :
« On peut avoir un rapport avec des sujets super complexes, mais l’école d’été nous a montré qu’il est possible de les rendre accessibles et ça m’a beaucoup inspiré tout au long de la semaine. » 
 
Selon Johanne Thibeault, la réflexion pédagogique que les participants ont partagée lors des deux Cercles de mentorat de groupe MIROIR permet de revisiter tout le contenu scientifique pour pouvoir le mettre au service des apprentissages des élèves. (Ce volet fait d’ailleurs l’objet d’une recherche universitaire, dirigée par le professeur Marc Boutet de l’Université de Sherbrooke.)
 
Pour Simon Lévesque, le plus important était de permettre à ces enseignants de se rencontrer, de vivre une expérience incroyable tous ensemble et de tisser des liens. Si les participants repartent avec des idées de projets et s’ils ont plus de facilité à discuter de sujets complexes avec leurs élèves, l’atelier a atteint son but.
 
L’équipe du Québec est déjà à planifier l’édition 2019 de l’école d’été du Cercle scientifique EinsteinPlus. Surveillez le site de l’école d’été EinsteinPlus francophone pour les développements à venir!
 
- Submitted by Simon Lèvesque

FURTHER EXPLORATION:

 
 

Institut Périmètre de Physique Théorique

L'Institut Périmètre est le plus grand centre de recherche en physique théorique au monde. Fondé en 1999, cet institut indépendant vise à favoriser les percées dans la compréhension fondamentale de notre univers, des plus infimes particules au cosmos tout entier. Les recherches effectuées à l’Institut Périmètre reposent sur l'idée que la science fondamentale fait progresser le savoir humain et catalyse l'innovation, et que la physique théorique d'aujourd'hui est la technologie de demain. Situé dans la région de Waterloo, cet établissement sans but lucratif met de l'avant un partenariat public-privé unique en son genre avec entre autres les gouvernements de l'Ontario et du Canada. Il facilite la recherche de pointe, forme la prochaine génération de pionniers de la science et communique le pouvoir de la physique grâce à des programmes primés d'éducation et de vulgarisation.

 

http://www.perimeterinstitute.ca/

 

Contact avec les médias,

Director of Communications & Media
519-569-7600 x4474
« Enseigner la physique quantique et la physique moderne est souvent difficile et l’école d’été nous y a introduits d’une manière très interactive et visuelle. C’était rafraichissant! »
– Shon Boublil, de Québec.
 
« Je suis capable d’utiliser toutes les activités dans ma salle de classe, dès septembre, tout de suite. »
– Gabrielle Engli, d’Edmonton, en Alberta
 
« Ce qui m’a beaucoup plu, c’est la diversité des activités. On avait des conférences accessibles, des ateliers d’apprentissage et des visites, par exemple à l’Observatoire du Cégep de Trois-Rivières. Je me sens prête à me lancer avec mes étudiants dans l’apprentissage des sciences qui sous-tendent la recherche de la vie extraterrestre. »
– Stéphanie Dupuis, de Montréal